Bilan de notre passage au Brésil, avis et anecdotes

Photo couverture du bilan sur le brésil

Après environ 2 mois de voyage au Brésil, nous décidons d’avancer et de faire une pause dans la visite de ce beau et grand pays. Nous n’avons pas encore fait le sud du pays, mais ce n’est que partie remise pour la fin de notre tour d’Amérique latine. Après tout, finir par une ville emblématique comme Rio de Janeiro, c’est plutôt pas mal non ?

Nous avons préféré partir vers l’Amazonie afin de fuir les grandes villes, surtout plus cher qu’à l’accoutumée en raison de la coupe du monde de football et de la météo qui s’annonce plus maussade en se dirigeant vers le sud du continent. Nous retiendrons que des choses positives de cette première étape que je redoutais tant, j’étais bourré de préjugés avant de venir ici. La première fois que l’on m’a parlé du Brésil étant petit, c’était pour me donner des statistiques pessimistes sur les grandes villes, le nombre de disparitions ou de meurtres quotidiens. Après en grandissant cela ne s’est pas arrangé, des « il paraît » en veux-tu en voilà du genre « ils portent tous des gilets par-balles là-bas », « ils peuvent te couper la main pour un appareil photo » ou encore « les gens ont tellement peur que toutes les voitures ont des protections par-balles, ou bien ils se déplacent en hélicoptère ». Cela paraît exagéré, mais ce sont des choses que j’ai vraiment entendues et à voir la tête de certaines personnes de mon entourage avant de partir, je ne suis manifestement pas le seul.

Alors certes, voyager au Brésil peut présenter certains risques, mais comme dans tout pays, l’attitude que nous adoptons en tant que touristes est aussi déterminante que l’endroit que nous visitons.

 

Nous retiendrons avant tout une gentillesse incroyable et sincère venant de la plupart des gens rencontrés, dans les lieux touristiques comme reculés. Lorsque nous regardions une carte à un arrêt de bus, il y avait presque systématiquement des gens pour nous conseiller ou même nous accompagner. Il en allait de même lorsque nous cherchions quelque chose de particulier, allant même jusqu’à rechercher sur internet ou à téléphoner pour nous donner une information qu’ils ne détenaient pas.

Il ne faut tout de même pas se leurrer, comme tout pays qui n’affiche pas les prix, ces derniers sont souvent fixés à la tête du client, mais après avoir parlé avec des Brésiliens, nous nous sommes rendus compte que nous ne nous étions pas trop fait avoir. La chance joue pour beaucoup, mais lorsque l’on fait l’effort de parler la langue du pays cela passe généralement mieux. J’ai par exemple entendu deux Anglaises se plaindre d’une arnaque. Non seulement elles ne parlaient que l’anglais (pourquoi pas) mais elles payaient exclusivement en dollars, comment ne pas avoir la tentation d’arrondir les prix au-dessus dans un pays où les prix sont fixés de manière tendancieuse à la base ?

Nous n’avons fait qu’une infime partie de ce que ce pays à offrir, nous avons pris le temps pour nous concentrer plus sur les rencontres et échanges culturels que dans une course contre la montre afin de prendre en photo tous les lieux « à voir absolument », nous avons le temps alors nous en profitons.

En parlant de préjugés, j’ai recueilli ceux qu’ont certains Brésiliens envers les Français :

  • Les Français ne se lavent pas ! Soit par manque d’eau soit parce que nous considèrerions cela inutile vu que nous avons les meilleurs parfums du monde.
  • Les garçons dans leur manière de parler (moi aussi visiblement) font un peu gays…
  • A contrario, les mecs ont quand même une réputation de Don Juan et savent tous très bien cuisiner.
  • La bouffe française est une des meilleurs du monde, mais les portions servies sont ridiculement petites.
  • La radinerie est revenue quasi systématiquement, les gens travaillant dans l’hôtellerie surtout.

Bon, que cela soit clair, je ne veux pas alimenter un nouveau cliché sur des clichés, mais c’est ce qui m’a été dit et j’ai trouvé cela plutôt rigolo (surtout l’histoire du parfum).

Nous avons échangé tant de choses qu’il sera dur de toutes les lister et/ou raconter mais, nous avons fait une petite liste qui vous amusera sûrement.

  • Prendre 3 avions dans la même journée pour parcourir le Brésil de l’est au centre puis au sud vers le nord (soit 4176 kms au total)
  • Tenir des discussions en portugais / brésilien après seulement 1 mois et demi avec une maigre base d’espagnol. Nous ne prétendons pas savoir le parler, cela ressemble plus à du portugnol.
  • Faire griller un poisson sur la plage, c’est tout con mais on se sent vraiment en vacances dans ces moments-là.
    Photo de marlène en mode barbecue
  • Se retrouver bloqué sous la devanture d’un magasin pendant presque 1 heure à cause d’une pluie tropicale et ne pas pouvoir rentrer à l’hôtel, car la rue est inondée.
  • Traverser le Rio Negro un dimanche avec des brésiliens pour se rendre dans une station de pisciculture et déguster les poissons sur des tables directement plantées dans la rivière.
  • Se faire couper les cheveux par un Brésilien aux faux airs de Franky Vincent 20 minutes avant le lancement de la coupe du monde.
    photo illustration coiffeur
  • Jouer à un jeu de cartes français (Dobble) avec des enfants sans parler nécessairement la même langue (très bonne ambiance).
  • Se faire poursuivre (en pirogue) à 6h du matin par le patron d’une auberge qui pense que nous sommes partis sans payer et éviter de s’en prendre une.
  • Gérer un barbecue pour 15 personnes sur une plage alors que nous étions à la base juste invités.
  • Faire l’ouverture de la coupe du monde avec un Français pour les matchs de la France et d’innombrables Brésiliens pour les matchs du Brésil (Sacrée ambiance à chaque fois).
    Photo ouverture de la coupe du monde
  • Rentrer d’une journée plage en bus à la tombée de la nuit et s’asseoir au fond (plus de places) à côté de mecs a la tête patibulaire qui vous dévisagent pendant une demi-heure.
  • Donner les carcasses de poisson consommées à des pirarucus qui mesurent entre 1 m et 1m50 avec des rayures rouge sang.
  • Se faire héberger par un prof de capoeira que l’on ne connaît ni d’Ève ni d’Adam.
  • Faire cuire des croissants dans la cuisine d’une boulangerie à 23h (c’étaient pas les meilleurs du monde, mais ce fut un bon moment).
  • Côtoyer un fils et sa mère pendant plusieurs soirées et apprendre ensuite qu’ils étaient mari et femme.
  • Regarder un match en direct de l’équipe de France directement dans l’avion.
    Photo de simon mattant un match dans l'avion
  • Se réveiller un beau matin avec les jambes couvertes de piqures de moustiques (mais vraiment beaucoup d’un seul coup !)
  • Rester bloqué dans une chambre et se coucher le ventre vide à cause d’une pluie diluvienne qui ne s’est jamais arrêtée.
  • Prendre une bonne demi-heure pour casser une noix de coco sur une plage déserte et se couper la main en la consommant (appelez-moi Pierre Richard).

    Noix de coco ouverte à la main

  • Manger les fruits du cacao et autres fruits aux saveurs indescriptibles.
  • Danser dans les bras musclés d’un beau et grand Brésilien (ce n’était pas moi mais Marlène hein)
  • Couper un bananier pour faire le petit déjeuner (bananes caramélisées et flambées avec un reste de cachaça de la veille)
    Photo de Simon qui fait peur
  • Se perdre sur un sentier forestier à la tombée de la nuit en rentrant de la plage.
  • Donner les restes de pain du déjeuner à des singes affamés sur le pas de la porte.
  • Assister à un cours de Capoiera en plein milieu d’une rue.
  • Repeindre la porte et les fenêtres de notre cabane, car il pleut et qu’on manque d’activités artistiques.
    photo (1)

En espérant que nos articles sur le Brésil vous auront plu et fait un peu voyager. Nous avons pris du plaisir à les écrire et ce n’est pas un exercice facile quand on n’en a pas l’habitude. Le rythme de publication est modéré (1 par semaine environ), nous aimerions faire plus mais nous sommes en voyage et l’essentiel pour nous est avant tout de profiter (ce que vous nous encouragez tous à faire).

En plus de notre site allolemonde, n’oubliez pas de visiter notre page Facebook, le meilleur moyen d’être au courant de la publication d’un article. Nous ne désirons pas poster nos photos sur ce réseau social (je ne suis pas sur fan de leur politique) c’est pourquoi nous n’en envoyons que très peu, mais vous pouvez toutes les retrouver sur notre compte Flickr.
Si vous êtes fans de Instagram (je comprends c’est vraiment cool), nous postons des photos avec nos comptes respectifs avec le hashtag #allolemondeblog. Marlène s’occupe également d’alimenter notre page Pinterest en créant (quand elle a le temps) des tableaux par thèmes de nos photos.

Si vous avez des suggestions ou remarques pour améliorer nos récits, des idées d’articles ou des choses que vous aimeriez savoir sur ce début de périple n’hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir et incite à continuer à écrire. Nos articles sont des récits qui n’appellent pas forcément de réponses, mais si vous restez sur votre faim en les lisant, c’est une manière de prolonger la discussion sur certains points particuliers. Et puis cela nous ferait tout simplement plaisir d’avoir votre ressenti !!

Publié le par Simon dans la catégorie Bresil Sur le site Allolemonde

A propos de Simon

Un peu geek sur les bords mais pas trop et rêveur invétéré. Après quelques voyages sur presque chaque continent, j'ai eu très envie de découvrir l'Amérique latine.

6 Réponses à Bilan de notre passage au Brésil, avis et anecdotes

  1. Elodie

    Supers vos récits.
    Encore encore!
    Merci de nous faire partager votre voyage.

  2. Françoise

    Super toutes ces anecdotes. Continuez à vous amuser, et à nous faire partager ce voyage.
    Bises

  3. samuel

    Que du bonheur à lire….je vous imaginais bien
    Dans toutes des situations. Certains m’ont bien fait rire.
    A suivre
    Bises

  4. Planete3w

    Super l’article , nous serons au brésil pendant 1 mois début 2015, j’ai hâte !!

    • Simon

      Merci !
      Vous allez vous régaler, il s’agit d’un pays fantastique 🙂
      Si vous avez l’occasion d’aller en Colombie également vous ne serez pas déçu.

  5. Blog Voyage Way

    Sympa ce billet, merci pour le partage.
    C’est toujours utile et agréable à lire

Ajouter un commentaire