Mindo, mise au vert et beauté de la nature.

Couverture de l'article sur Mindo

Après le stress et la frénésie de Quito nous avions envie de calme et de nature, et pour cela il n’y avait pas meilleur endroit que Mindo. Petit village de 2500 âmes, niché dans la montagne à 80km au sud-est de Quito, Mindo et connu pour ses différentes fermes de papillons, pour ses cascades et ses activités sportives.

Lorsque nous sommes déposés par le bus sur la place principale, je découvre alors un petit village tout mignon aux saveurs touristiques. Niveau hôtels on ne sait plus où donner de la tête, idem pour les restaurants, mais surtout pour les agences postées à tous les mètres et qui proposent des tours pour les différentes activités.
Avec nos sacs sur le dos, nous ne nous attardons pas trop pour le moment et partons en direction de notre hostal.
Arrivé devant, nous retrouvons un couple d’amis américains avec qui nous étions dans le bus et au vu des prix pratiqués pour les chambres nous décidons de prendre un dortoir pour 4. Il se trouve dans un bungalow au cœur de la végétation que l’on peut observer grâce aux multiples fenêtres. Le charme opère directement et je n’ai qu’une envie, celle de me faufiler sous ma moustiquaire pour savourer cet endroit bercé par le chant des oiseaux et le son de la rivière qui passe en contrebas, mais ce n’est pas le moment.Vue sur la nature de Mindo
N’étant ici que pour deux jours, nous ne perdons pas un instant et nous renseignons directement sur les différentes possibilités d’activités proposées par l’hostal. On se concocte un programme bien ficelé pour notre séjour , ce sera circuit de tyrolienne (zipline) 10 au total puis randonnée dans la forêt à la recherche des 5 cascades pour le lendemain et visite d’une ferme à papillons pour le dernier jour. Nos « colocs » américains Josh et Michelle, souhaitant faire la même chose c’est donc tout naturellement que nous planifions ensemble la sortie du lendemain.
Nous partons ensuite avec Simon à la découverte du village.
Difficile de se perdre ici car il y n’y a qu’une seule rue! Nous croisons beaucoup de touristes et des locaux plutôt aimables, mais surtout des poules qui se baladent au milieu des chiens, rien de plus normal. Les habitations sont faites de tôles et de bois,  je me demande pour certaines comment elles peuvent tenir debout.
La nuit tombe et l’atmosphère est vraiment paisible dans ce village. À l’aide d’un petit cocktail je relâche totalement la pression et je repense alors à l’ensemble de notre voyage jusque là et n’en reviens pas de tout ce que nous avons vécu et vu depuis le début, nous passons une agréable soirée à nous remémorer certaines anecdotes mais le trajet de ce matin fut fatiguant et nous ne tarderons pas à nous endormir.
En pleine tirolienne
Marlene en position de superman
Lorsque je me réveille le lendemain je suis vraiment reposée. J’ai passé la meilleure nuit du voyage et après un super petit-déj au milieu des colibris nous attaquons la marche jusqu’au centre de tyrolienne.  Cela faisait bien longtemps que j’en n’avais pas fait et je dois dire que les sensations sont géniales!
Nous mettrons ensuite le cap vers les cascades qui nous offrent un superbe spectacle, bien qu’un peu fraîches cela n’empêche pas certains de se baigner.
Ce fut une bonne journée sportive ( j’en ai encore les cuisses qui chauffent) et une bonne partie de rigolade.
Une des cascades dans la forêt de Mindo

Une des cascades dans la forêt de Mindo

Une des cascades dans la forêt de Mindo
Une des cascades dans la forêt de Mindo
Nous sommes tous exténués de cette balade et pour reprendre des forces nous engloutirons le meilleur burger (cuit au feu de bois) que j’ai jamais mangé. Selon le patron qui n’est pas tout à fait objectif, ce sont les meilleurs de tout l’Equateur! Le lendemain, juste avant de prendre notre bus direction l’océan, nous allons voir une des fermes de papillons. Il aurait dû y avoir des orchidées, mais manque de bol elles n’étaient pas en très grande forme et aucunes n’étaient fleuries. On se contentera des papillons et là pour le coup on ne sera pas déçu, je n’en ai jamais vu autant au même endroit, il y en a de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Nous passerons un bon moment dans la serre à essayer de les photographier en faisant bien attention à ne pas en écraser.
Session photo dans une ferme de papillon

Session photo dans une ferme de papillon

Mais que diriez-vous d’une petite vidéo pour vous faire partager ces deux jours avec nous?
Ça tombe bien on vous en a préparé une!

 

Accéder à la galerie photos sur Mindo

 

Publié le par Marlène dans la catégorie Equateur Sur le site Allolemonde

A propos de Marlène

Avide d'aventures et de voyages, je suis contente de pouvoir enfin découvrir d'autres pays, d'autres cultures et surtout de pouvoir connaître l'Amérique du sud et de vivre des expériences uniques.

4 Réponses à Mindo, mise au vert et beauté de la nature.

  1. El Padre

    Rien à dire d’autre que: EXCELLENT !!!

  2. Françoise

    Franchement un texte d’enfer et une vidéo a nous couper le souffle.
    Continuez comme ça …. j’adore.

    Bises à vous deux 🙂

  3. ondiane

    Vos yeux voient de la beauté et les nôtres aussi. Merci.

  4. Océane

    Et coucou! Trop cool la vidéo j’ai adoré un bisous de nous deux bisous tata et tonton on vous aime très fort <3

    Océane et Nadine;

Ajouter un commentaire